Comment et pourquoi comprendre un bilan comptable ?

Comment et pourquoi apprendre à lire et comprendre un bilan comptable ?

Même si le bilan comptable est établi selon des normes précises et contraignantes par des spécialistes en la matière, il doit être compris par les dirigeants de l’entreprise. Ce bilan comptable représente en effet une synthèse essentielle à la compréhension de toutes les données liées à l’activité de la société.

Le bilan comptable, la synthèse des données à un moment précis

Comprendre le sens du bilan comptable reste essentiel pour pouvoir ensuite appréhender les enseignements majeurs que l’on peut tirer de ce document officiel. Le bilan comptable reste un document financier représentant la synthèse de la situation d’une entreprise à un moment donné, en général à la fin d’un exercice comptable. Ainsi, le bilan comptable d’une entreprise au 31 décembre 2016 apparaît être une photographie du patrimoine de l’entreprise.

Le bilan comptable établit donc dans le détail l’ensemble des actifs possédés par l’entreprise, également dénommés emplois, mais aussi l’intégralité du passif (les ressources) de l’entreprise.

Un document financier complexe à établir pour faciliter la prise de décision

La réalisation d’un bilan comptable impose le respect de très nombreuses règles, notamment dans le cadre des normes encadrant le plan comptable général (PCG). Les contraintes du bilan comptable servent néanmoins à sa compréhension par les dirigeants de l’entreprise (pour pouvoir prendre les décisions en toutes connaissances de cause) d’une part, mais également par les partenaires de l’entreprise (principalement les établissements bancaires).

Toujours à l’équilibre, le bilan comptable détaille les différents postes en les classant :

• Selon leur fonction (investissement, stock…).
• Dans l’ordre de leur liquidité pour les actifs et de leur exigibilité pour les passifs.

C’est à partir de ce bilan comptable que les dirigeants de toutes entreprises peuvent comparer les actifs et les passifs à court terme et ainsi déterminer leur besoin en fonds de roulement (BFR) ainsi que calculer leur fonds de roulement, ce qui garantit d’établir précisément la trésorerie nette de l’entreprise.

Les ratios financiers (taux d’endettement, taux de croissance externe, capacité de remboursement…) sont calculés à partir de ce bilan comptable, qui apparaît bien être la clé de voûte pour tout dirigeant d’entreprise en ce qui concerne la prise de décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *