[Interview] Anna s’apprête à devenir Assistante Comptable et Administration avec l’EFC.

Passer des examens n’est jamais facile, les préparer à distance encore moins. Anna a choisi l’EFC pour préparer le titre Assistant Comptable et Administration qu’elle passera en candidat libre dans quelques mois. Interview.

[EFC] Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?

[Anna] Oui, je suis une maman qui est au chômage. J’étais coiffeuse pour enfants et, arrivée en campagne, il n’y avait pas la possibilité d’exercer mon métier comme je le souhaitais alors j’ai décidé d’en changer. Pour éviter les frais de cantines, de garde, etc, pouvoir m’occuper de mes enfants puis trouver un emploi, j’en suis arrivée à faire une formation à distance.

Pourquoi avez-vous choisi l’EFC pour vous former ?

Au départ, c’était par hasard, en naviguant sur l’ordinateur j’ai vu plusieurs fois l’école, je me suis renseignée et j’ai eu une première conseillère qui m’a bien expliqué comment ça se passait. Et après ça, je me suis mise à vraiment regarder les autres solutions, comme le CNED. Mais finalement, c’est l’EFC qui était la meilleure solution parce que, mensuellement l’EFC me coûte moins cher que les autres. C’est vrai qu’au final ça revient un peu plus cher, mais je ne le sens pas passer au quotidien, c’est ce que je voulais.

Avez-vous déjà commencé à chercher un nouvel emploi où vous progressez étape par étape ?

Étape par étape. Je me concentre d’abord sur l’obtention de mon titre ASCA, je ne fais même pas de stage, rien du tout, je ne fais que réviser mes cours, depuis juin 2017. Je me suis d’abord concentrée sur les 2 épreuves bureautiques, Word et Excel que j’ai passées en janvier dernier. Je suis quelqu’un de stressé, je n’ai pas confiance en moi donc j’ai préféré passer ces premières épreuves tout de suite pour voir ce que ça donnait.

Je n’ai pas encore eu les résultats, mais, comme je vous le disais, étant très stressée, j’ai paniqué pendant l’épreuve.

Après coup, je me suis dit, « mais pourquoi j’ai paniqué, c’est quand même moi qui ai choisi de faire tout ça ! ».

C’était donc une étape de préparation pour connaître les conditions d’examen et savoir à quoi vous attendre pour pouvoir repasser les 4 épreuves du titre ASCA plus sereinement c’est ça ?

Tout à fait, au mois de mai, je passerai tous les examens. Je suis déjà rassurée parce que j’ai pu voir qu’il n’y avait pas à paniquer. Il ne faut pas se mettre la pression au final, ce n’est pas compliqué. En général c’est « on sait ou on ne sait pas ».

Après, si les personnes sont stressées comme moi, c’est bien d’aller faire un premier essai. C’est sur que financièrement on y perd un peu, mais au moins, on est rassuré, et ça en vaut la peine.

Après coup, je me suis dit, « mais pourquoi j’ai paniqué, c’est quand même moi qui ai choisi de faire tout ça ! ».

Quels sont les outils de l’EFC que vous privilégiez pour vous former correctement ?

Je n’utilise pas tous les outils, mais ce qui est très intéressant c’est qu’on a notre classeur et les professeurs qui sont disponibles dès qu’on les appels et qu’on a des questions sur nos devoirs où des points de cours qu’on n’arrive pas à comprendre. Et il y a aussi d’autres personnes, l’équipe pédagogique, qui nous conseillent. Par exemple ce sont eux qui m’ont conseillé d’aller tester les épreuves du titre ASCA, c’était très bien, je les en remercie.

C’est le genre de chose qui fait tenir, malgré le stress ou la peur d’échouer, car ils sont très à l’écoute et nous motivent malgré tout.

Vous vous sentez bien suivie par les professeurs ?

Oui, et quand ils ne sont pas disponibles ils me rappellent. Et encore mieux, quand j’ai eu à passer un petit diplôme sur une autre formation, mon professeur, M. Lassara était au courant, et voyant que je ne donnais pas de nouvelles, il m’a contacté pour savoir comment ça s’était passé. J’ai trouvé ça très sympa, un professeur qui suit ses élèves. C’est le genre de chose qui fait tenir, malgré le stress ou la peur d’échouer, car ils sont très à l’écoute et nous motivent malgré tout.

Merci, nous ferons passer le message que nos professeurs sont pédagogues et motivant !

Oui ! Et pourtant, j’ai des amis qui m’ont dit, « ah tu vas à l’EFC, les professeurs ne sont pas disponibles » et je me suis dit bon, une mauvaise expérience pour l’un ne l’est pas forcément pour d’autres et la preuve en est. C’est sûr qu’ils sont parfois occupés, mais je sais que je ne suis pas la seule élève donc si c’est le cas j’avance, je les laisse travailler avec les autres et j’attends mon tour.

Avez-vous déjà un nouveau projet en tête après l’obtention de votre titre d’Assistant Comptabilité et Administration ?

Au départ, je vais essayer de trouver du travail proche de chez moi et si c’est long, je prendrai le module de formation bulletin de paie pour me spécialiser et avoir des compétences en gestion de la paie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *