[Interview] Entre travail & vie de famille, Maoula s’est formé en 6 mois au métier d’Aide Comptable

Bonjour Maoula. Merci d’avoir accepté de partager votre expérience avec nous. Pourriez-vous vous présenter? Nous dire quel a été votre parcours avant votre formation ? 

A la base j’ai étudié la comptabilité au Mali, mon pays d’origine. J’avais un niveau CAP. 

Quand je suis venu en France, j’étais seul, je devais travailler et je n’ai donc pas pu continuer mes études. Malgré cela, j’ai toujours eu envie d’étudier et lorsque j’ai eu cette opportunité en 2005-2006 par le biais du Fongecif j’ai voulu passer mon bac pro Compta. 

A cette époque-là j’étais jeune, je travaillais le soir et je n’étais pas très concentré. Je ne me suis pas accroché et j’ai loupé mon bac pro.

Après ça j’ai enchaîné les petits boulots et aujourd’hui ça fait 10 ans que je travaille à l’aéroport en tant qu’agent de sûreté aéroportuaire. Ce métier me plaît mais il n’y a aucune possibilité d’évolution. 

Avec la crise sanitaire, il n’y a pas beaucoup de travail. Certains de mes collègues ont été complètement arrêtés. Ce n’est pas mon cas mais il y a quand même des semaines pendant lesquelles je ne travaille pas et je ne voulais pas rester à la maison à ne rien faire. 

A 42 ans, j’avais beaucoup de regrets d’avoir arrêté mes études mais je ne voulais pas repartir de zéro. Je voulais continuer à étudier le même domaine : la comptabilité. 

Je me suis dit que j’allais essayer de prendre contact avec un centre de formation. Le hasard a fait que je suis tombé sur l’EFC.

Comment en êtes-vous arrivé à la formation à distance et chez nous ? 

Je me suis renseigné de mon côté et j’ai été en contact avec l’une de vos collègues qui m’a conseillé. La formation à distance semblait être la meilleure option car en tant que père de famille j’étais obligé de continuer à travailler en parallèle. 

J’ai vite compris que vos formations correspondaient à ce que je recherchais. 

J’avais enfin trouvé quelque chose qui correspondait à mes attentes et je regrettais de ne pas l’avoir fait avant, d’être resté plus de 10 ans sans progresser. Ça m’a donné une énorme motivation et soif d’apprendre. 

Quelle formation avez vous suivi ? 

Comme je n’avais qu’un niveau bac pro, on m’a conseillé la formation aide comptable. Ma conseillère m’a dit que c’était plus adapté à mon profil et à mon projet.

Effectivement, quand j’ai commencé la formation, quand j’ai lu les cours, je me suis rendu compte qu’elle avait raison et que cette formation était adaptée à mon niveau et me permettait de revoir les bases. 

Ce que j’ai appris chez vous était deux fois plus complet que ce que j’ai appris en bac pro, en tout cas, je comprenais mieux. J’avais tous les cours constamment avec moi, je pouvais revenir dessus et regarder les vidéos.

Le rythme de mon école ne me convenait pas contrairement à ce format à distance et à mon rythme. 

Combien de temps a duré votre formation ? 

J’ai commencé ma formation fin septembre et je l’ai finie fin Mars. La motivation était là… 

Ma femme ne comprenait plus rien parce que je ne faisais qu’étudier. Je ne voyais plus que ça, j’étais à fond dedans. Si j’avais un temps mort au travail, je regardais les vidéos ou je lisais les cours. Pendant 6 ou 7 mois je n’ai pas regardé la télé et j’ai complètement arrêté de voir mes amis le weekend pour me consacrer entièrement à la réussite de cette formation.

Avez-vous sollicité l’aide de nos professeurs ?

Oui et je n’ai jamais été déçu du suivi, les professeurs m’ont beaucoup aidé. Parfois c’est vrai que j’ai rencontré des difficultés, je pense que c’est normal quand on est seul et qu’on n’a pas le prof constamment à côté de nous, mais j’ai toujours réussi à trouver des solutions. 

Vous avez eu de nombreux devoirs, corrigés par des professeurs différents. Comment se sont passés les retours ? Leurs annotations étaient-elles claires, pour vous ?

Les retours des professeurs étaient clairs mais j’aurais aimé qu’ils soient plus détaillés, que j’ai plus de précisions. 

En revanche, j’ai beaucoup apprécié le fait que les corrections des devoirs soient toujours disponibles. Cela m’aidait beaucoup, je pouvais les consulter et les comparer à mon travail pour voir et mieux comprendre mes erreurs. 

Nous conseillons souvent à nos élèves de se faire soutenir par leur entourage. En avez-vous parlé à vos proches ? vos amis ?

Oui surtout à ma femme. Elle a compris que j’étais motivé et elle avait conscience que la situation était compliquée à l’aéroport.  Elle savait qu’il fallait que j’aie quelque chose en parallèle au cas où je perdrais mon emploi. 

Quel était le but de cette formation ? 

J’ai suivi cette formation au cas où. Je voyais aussi beaucoup de collègues qui faisaient d’autres choses en parallèle alors que moi non. Cela m’a donné envie de progresser en comptabilité. Je me suis dit que même si je restais à l’aéroport au moins j’avais cette formation en poche, dans un domaine indispensable puisque, crise ou non, il existe toujours un besoin des entreprises en comptabilité. 

Dans mon emploi, même avant la Covid on commençait à automatiser de plus en plus de tâches avec des machines. Il y avait de moins en moins de salariés donc je voulais avoir une sécurité ou cas où. Je voulais éviter de me retrouver sans rien. 

Avez-vous apprécié les séquences e-learning de votre formation ? Cela vous a-t-il aidé ? 

Les sessions vidéo m’ont beaucoup aidé. Les autres élèves posaient des questions que moi-même j’aurais pu poser. 

Votre formation bénéficiait-elle d’un pack EBP ? Comment s’est passée votre formation à ce logiciel ?

Oui, j’ai utilisé le logiciel EBP mais j’ai eu du mal à l’installer tout seul. Monsieur Kada a passé plus d’une demie-heure avec moi pour m’accompagner dans l’installation du logiciel. 

Je ne suis pas très à l’aise avec l’informatique mais ça a été, j’ai quand même réussi à faire mes devoirs, à finir ma formation. Je pense que j’ai besoin de plus de pratique en informatique pour réussir à être complètement à l’aise sur les logiciels. 

Qu’amélioreriez-vous, dans la formation que vous avez suivi ?

J’aurais aimé qu’il y ait un petit peu plus d’accompagnement sur les logiciels. C’est vraiment la seule chose sur laquelle j’ai eu des difficultés. Je sais que les professeurs proposent de l’accompagnement mais j’aurai aimé que ce soit plus poussé. 

Un dernier conseil, à nos élèves ?

Le meilleur moyen de réussir sa formation est d’être motivé et régulier dans son travail. 

Je souhaite ajouter que cette expérience a été tellement positive que je reprendrai sûrement contact avec vous à la rentrée prochaine pour une nouvelle formation. Je ne compte pas m’arrêter là, je veux vraiment aller le plus loin possible en comptabilité et pourquoi pas jusqu’au niveau BTS.

Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions et bravo pour votre détermination. Nous espérons que cette formation vous permettra de réaliser vos projets. Au plaisir de vous compter, à nouveau, parmi nos élèves ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *