[Interview] Être élève et animer un Live de Coaching Emploi à l’EFC

En février 2018, 2 élèves en formation Assistant Ressources Humaines à l’EFC ont participé à un #EFClive Coaching Emploi pour jouer le rôle de recruteur lors d’une réunion de décryptage des dossiers de candidatures. Avec Madame Nicolau, ils ont passé 1 heure, en live, à débattre sur le contenu et la forme de CV et lettres de motivations envoyées par les élèves suite à la publication d’offres d’emploi fictives.

Ingrid a participé à ce live et témoigne de cette expérience professionnellement enrichissante.

[EFC] Comment vous êtes-vous préparé au live ? Combien de temps avez-vous passé à la lecture des CV ?

[Ingrid] Tout d’abord, le contact avec Mme Nicolau m’a permis de me préparer au live, elle m’a demandé de faire une grille de lecture pour démarrer et envoyer dans la soirée les CV lettre de motivations et offres d’emplois. J’ai passé pas mal de temps dessus, je dirais au moins 4-5 journées entières.

Comment avez-vous mis en place la grille d’évaluation ?

J’ai pu trouver sur internet un modèle de lecture pour CV et lettre de motivation et je l’ai adapté en fonction des différents CV et lettre de motivation que j’avais reçus. Ensuite je l’ai envoyé à Mme Nicolau ; et malgré les intempéries via email et téléphone on a essayé de faire une grille commune pour pouvoir transmettre un travail uniforme.

Ça m’a aidée à comprendre « l’autre côté de la barrière » c’est-à-dire ce que peut ressentir un recruteur.

Quelles ont été les problématiques à prendre en compte ? Était-ce compliqué de juger tous les CV à partir d’une même grille ?

Pour ma part, j’ai eu un peu de mal avec les grilles pour le poste de Secrétaire médicale, car l’offre de poste était moins détaillée que celle pour le poste d’assistante de direction. C’était compliqué de juger les CV, car j’avais peur d’être, soit trop dure, soit pas assez ; ça m’a aidé à comprendre « l’autre côté de la barrière » c’est-à-dire ce que peut ressentir un recruteur.

Votre formation Assistante Ressources Humaines était-elle conforme à ce que vous avez mis en pratique ? Quelles notions avez-vous utilisées ?

Je dirais oui, car j’en suis au tome 1 de ma formation ARH, mais la matière recrutement m’a beaucoup servi surtout avec l’interview avec une chasseuse de têtes, car elle expliquait bien les clés pour effectuer un bon recrutement. Je me suis servi de ses conseils, et je n’ai pas cherché à trouver le candidat parfait, mais le candidat qui pouvait correspondre au profil et la motivation qu’il pouvait dégager.

Qu’avez-vous pensé de cette expérience ? Qu’avez-vous appris ?

Pour moi, c’est une expérience positive, je suis contente de l’avoir faite, car cela m’a rassurée et mise en confiance dans le sens où j’étais capable de le faire et que c’est ce que je recherchais dans ma reconversion. On a eu pas mal d’imprévus pour préparer ce live (surtout les intempéries), ce qui, je pense, a donné un travail encore plus réel (qui correspondait plus, à mon sens, à la réalité du terrain). J’ai vraiment apprécié de travailler avec Mme Nicolau qui nous donnait des conseils et nous laissait une totale liberté.

Ce live m’a vraiment confortée dans mon choix pour mon futur métier.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? Un dernier conseil pour les candidats ?

Je voudrais remercier les organisateurs de ce live, j’ai pu vraiment me rendre compte de la portée de notre travail. Ce live m’a vraiment conforté dans mon choix pour mon futur métier, j’aimerais vraiment travailler dans le recrutement.

Pour les candidats, je dirais que la lettre de motivation doit bien être aérée et bien transmettre la motivation (car même si on n’a pas d’expérience c’est la motivation qui est la plus importante ; on se forme pendant toute sa carrière professionnelle) et créer un CV qui sort du lot et qui soit attractif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *