[Interview] Yann a suivi la formation Comptable EFC par passion et curiosité

Suite à la formation comptable qu’il a suivie avec l’EFC, Yann est devenu le premier Informaticien, Formateur, Comptable et amateur de chat de France et il nous raconte son histoire 😉

[EFC] Pouvez-vous vous présenter et présenter votre parcours ?

[Yann] Yann Papin, 38 ans. J’ai fait des études d’informatique (Maîtrise Informatique / Intelligence Artificielle) puis j’ai intégré une société de service spécialisée en assistance informatique. J’ai commencé par y dépanner les clients que nous avions au téléphone (ou par mail) puis former et aider mes collègues, j’ai continué dans cette voie dans une autre entreprise dans laquelle je ne travaillais plus pour les clients de nos clients, mais pour les employés de nos clients. Toujours dans le même domaine, l’assistance informatique.

Pourquoi avoir suivi une formation Comptable, à distance, avec l’EFC ?

Cela faisait une dizaine d’années que j’avais simplement envie de comprendre ce métier. En un mot, la curiosité et mon emploi du temps m’offraient un peu de temps libre et je ne souhaitais pas interrompre mon travail..

L’EFC est la première école qui apparaît lorsque l’on cherche une formation à distance en comptabilité, les avis étaient plutôt très positifs, les retours aussi et, Karine est très convaincante. 😉

C’était satisfaisant et encourageant de voir rapidement le résultat de ce travail.

Vous avez plus de 19 de moyenne, quel est votre secret ?

Pas de secret. Les cours sont bien faits, mais il faut les lire attentivement, les exercices sont complets, mais il faut les faire et surtout les comprendre. S’il y a un secret, c’est l’assiduité et la volonté de comprendre ce qu’on fait. La comptabilité est d’une logique implacable, mais pas nécessairement “notre” logique.

Aviez-vous un planning de travail en particulier ? Lequel ?

Mon amie (enseignante) et moi vivions à distance donc nous ne nous voyions que le week-end. Je profitais de mes soirées pendant qu’elle corrigeait ses copies et des trajets en train pour travailler, entre 1h et 3h tous les soirs.

Avez-vous réussi à être motivé jusqu’au bout ? Pourquoi / Comment ?

Très honnêtement, ma vie sociale a été réduite durant cette période, mais c’était satisfaisant et encourageant de voir rapidement le résultat de ce travail. J’avais du temps, j’avais envie d’apprendre, j’avais le but de terminer cette formation avant la fin de l’année scolaire. Je n’ai pas toujours cru cela possible et finalement si. La semaine la plus compliquée a été lorsque j’ai suivi une autre formation dans le cadre de mon travail. Impossible d’apprendre deux domaines aussi complexes simultanément.

Était-ce plus long que prévu ? Plus facile ? Plus difficile ?

Plus long, non, plus facile, certainement pas. Je ne sais pas si c’était plus difficile, mais si je m’attendais à avoir beaucoup de facilités en mathématiques et informatique, je ne m’attendais pas à faire du droit des sociétés par exemple.

Le plus compliqué c’est finalement d’essayer de travailler avec un chat sur les genoux quand ce dernier n’a que faire du droit fiscal.

Avez-vous quand même pu tirer profit de votre formation comme vous le souhaitiez ?

J’ai compris ce métier, cet univers. Je n’en ferai pas nécessairement mon métier, mais j’ai compris ce qui m’était totalement inconnu. Paradoxalement, je m’en sers régulièrement, je pense mon métier différemment et je comprends mieux mon entreprise, l’actualité…

Je viens de quitter mon poste actuel pour intégrer une entreprise éditeur de Progiciel de Gestion Intégré (ERP en anglais) en tant que technicien et formateur. Ces logiciels sont tous interfacés avec des logiciels de facturation et de comptabilité. La triple casquette technicien / formateur / comptabilité était quasiment indispensable.

Suite à votre expérience, avez-vous des conseils à donner ?

La formation à distance n’est pas faite pour tout le monde. Personne ne vous pousse à avancer. La seule personne qui peut nous motiver est nous même. Si on n’a pas envie, on n’avance pas. On peut aussi avancer inutilement vite en demandant ou en trouvant les corrigés, mais ça n’apporte rien. Rendre un devoir sans le comprendre n’apporte rien.

Un dernier mot ?

Le personnel de l’EFC, qu’il soit enseignant ou fonctionnel, est toujours prêt à répondre à toutes les questions. Il ne faut pas hésiter à les solliciter, chaque question aura sa réponse et son petit mot d’encouragement.

Plus d’informations sur la formation Comptable EFC.

Vous souhaitez partager votre expérience avec la communauté EFC ? Contactez-nous sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *