Mieux comprendre la CEJM, cette nouvelle matière du BTS Comptabilité-Gestion

Comprendre son environnement et enrichir ses compétences professionnelles, tels sont les objectifs principaux du programme du nouvel enseignement culture économique, juridique et managériale (CEJM) pour certains BTS dont le BTS Comptabilité et Gestion ou le BTS Gestion de la PME. Une nouvelle matière, au plus près de la réalité du terrain.

Nous l’avons annoncé depuis des années à longueur de posts sur Facebook, sur Linkedin, et d’articles sur Comptamag, le collaborateur isolé, tout seul dans son bureau, n’existe plus. 

C’est désormais un acteur à part entière de l’entreprise, qui doit donc, tout comme sa structure, intégrer des problématiques juridiques, économiques ou managériales à son analyse. 

C’est dans ce contexte qu’a été développé l’enseignement CEJM, qui remplace les programmes d’économie, droit et management de l’épreuve commune de certains BTS, dont le BTS Compta-Gestion, ou le BTS Gestion de la PME.

L’enseignement de ce nouvel enseignement qu’est la Culture Économique, Juridique et Managériale a pour but de permettre au titulaire du BTS :

  • de disposer de la culture nécessaire pour mieux comprendre les enjeux et défis auxquels doit répondre l’entreprise pour laquelle il travaillera, et mieux s’approprier le cadre de son activité professionnelle,
  • d’apprendre à mobiliser les compétences économiques, juridiques et managériales nécessaires pour réaliser les objectifs et les activités de l’entreprise,
  • d’intégrer les dimensions économique, juridique et managériale des compétences professionnelles liées à la spécialité de BTS,
  • de communiquer avec différentes parties prenantes de l’entreprise.

Désiloter les collaborateurs, ne plus les isoler dans leurs techniques, les rendre davantage partie prenante des entreprises

Il s’agit pour les élèves de BTS bénéficiant de cet enseignement d’acquérir une culture pluridisciplinaire, dans les domaines que sont l’économie, le droit et le management.

  • l’économie permet d’analyser les relations avec les partenaires de l’entreprise, comprendre l’impact de certains paramètres ou facteurs sur l’entreprise
  • le droit permet de mieux comprendre les réglementations externes qui s’imposent à l’entreprise, qu’elle doit respecter
  • le management permet de mieux comprendre le fonctionnement et les décisions d’entreprise

L’objectif, c’est de permettre aux titulaires du BTS Compta-Gestion, ou du BTS Gestion de la PME de la réforme 2019 d’avoir un profil bien plus professionnel, en s’appropriant le cadre économique, juridique et managériale de son métier, et en mobilisant ces nouvelles compétences pour mieux communiquer avec les différentes parties prenantes de l’entreprise.

Une nouvelle matière pluridisciplinaire et thématisée

Ce qui change, dans ce nouvel enseignement, c’est la forme qu’il revêt. Le programme de CEJM présente six thèmes, eux-mêmes structurés autour de plusieurs questions, chacune des ces questions étant elle-même ancrée dans une discipline clairement identifiée. 

  • Thème 1 – L’intégration de l’entreprise dans son environnement
  • Thème 2 – La régularisation de l’activité économique
  • Thème 3 – L’organisation de l’activité de l’entreprise
  • Thème 4 – L’impact du numérique sur la vie de l’entreprise
  • Thème 5 – Les mutations du travail
  • Thème 6 – Les choix stratégiques de l’entreprise

Il s’agit de faire en sorte que les trois regards complémentaires que sont l’économie, le juridique et le management, permettent une analyse complète et structurée de chacun de ces thèmes. Plutôt que de présenter les matières séparément, les six thèmes proposés comprennent chacun des éléments de droit, d’économie et de management complémentaires. Par exemple, le thème des « mutations du travail » nécessite bien cet éclairage complémentaire du droit, de l’économie et du management pour être appréhendé.

Voici les six grands thèmes, ainsi que leurs sous-thèmes, retenus au programme de CEJM

Le regard d’EFCformation sur l’apport de cette nouvelle approche du CEJM

L’élève va toujours avoir un enseignement de base sur les matières de droit, management et économie. C’est cet enseignement de base qui va lui servir de socle de connaissances afin d’aborder l’épreuve de synthèse CEJM.

On est dans une approche plus “professionnelle” qui permet d’aborder les différents domaines de l’entreprise et leurs interactivités. C’est donc l’entreprise qui est au coeur de cet apprentissage, avec une approche plus systémique, plus globale, des problématiques rencontrées par l’entreprise, notamment dans les TPE et les PME. Cela apporte du concret et rend le choix du BTS encore plus intéressant pour une insertion dans le monde professionnel.

En construisant les programmes des BTS qui incluent ces enseignements de CEJM, cela va se traduire par des cas avec des documents, des questions afin de mener une réflexion sous les trois axes.

Les six thèmes retenus dans le CEJM sont volontairement transversaux et présentent un intérêt spécifique à ce niveau de formation post baccalauréat. 

Les approches disciplinaires se complètent pour :

  • construire une image complète de l’entreprise, du triple point de vue économique, juridique et managérial 
  • et éclairer la compréhension de son fonctionnement. 

Les BTS à distance proposés par EFC formation

Cet enseignement de Culture Économique, Juridique et Managériale, de CEJM, s’applique à deux BTS à distance :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *