Les formations EFC sont-elles reconnues ?

On nous demande souvent si les formations EFC sont reconnues. La question que vous vous posez derrière est, est-ce que ma formation aura de la valeur ? Quoi de plus logique que de se renseigner sur la fiabilité de l’organisme avec lequel vous allez étudier ? Vous devez vous renseigner correctement à ce sujet. À travers cet article, nous allons vous donner les clés pour se poser les bonnes questions et comprendre les choix qui s’offrent à vous. Mais commençons par étudier un peu le contexte du marché de l’emploi.

Sommaire : 

  1. Les critères de recrutement évoluent
  2. Les formations EFC sont-elles reconnues :
    1. Par l’État ?
    2. Par les organismes indépendants ?
    3. Par les entreprises ?

Les critères de recrutement évoluent

Avant : le diplôme était la clé pour entrer dans une entreprise et y passer toute sa carrière.

Aujourd’hui : on fait des études supérieures (ou pas), on postule, on trouve un poste en accord avec nos études (ou pas), on part voyager, on fait des enfants, on change de poste, on prend des CDD, CDI, mi-temps, on a plusieurs missions, on veut changer, on se forme un peu, on évolue en interne, on s’en va quand on en a marre, on cherche autre chose, on se reconvertit, on passe d’un poste à l’autre, d’une entreprise à l’autre…

Il y a beaucoup plus de mouvements et l’employé a pris le pouvoir. Et même si l’on voit qu’il a des difficultés à trouver un poste, on note aussi depuis quelque temps, de grosses difficultés pour les entreprises à recruter du monde. Alors comme vu précédemment ; il y a de l’offre et de la demande, mais il n’y a pas assez d’embauches. Les entreprises se mettent donc à fonctionner autrement et se concentrent sur d’autres critères de sélection, moins catégoriques et surtout plus logiques ; le diplôme n’est plus la clé de l’emploi. La formation continue, le savoir-être et bon nombre de soft skills prennent de plus en plus de place dans les critères de sélection.

On comprend donc que, si les critères de sélection à l’emploi évoluent, alors les critères de sélection d’une école ou un centre de formation doivent aussi être adaptés. On comprend que le fait de se former (surtout à l’âge adulte) devient plus valorisant que le fait d’obtenir un diplôme à la fin. Les nouvelles technologies, les MOOC (cours en ligne ouvert à tous) et la réforme de la formation professionnelle influencent beaucoup ce changement.

La stratégie du candidat doit donc s’adapter, il doit miser sur de nouveaux critères et ne peut plus se reposer sur ses diplômes. Par exemple, se former à distance démontre de compétences fortes telles que l’autonomie, la persévérance, l’envie d’apprendre et de comprendre, l’envie de travailler. Et ça, c’est essentiel pour la majorité des entreprises et c’est quelque chose qui doit être valorisé sur une candidature. Maintenant, revenons-en à notre question initiale.

Les formations EFC sont-elles reconnues ?

Reconnues par qui ? L’État ? Les entreprises ? Les organismes de contrôle et de qualification de l’enseignement ?

L’EFC reconnue par l’État ?

Alors avant toute chose, dire qu’une formation est « reconnue par l’État » est un abus de langage. Une formation n’est jamais reconnue par l’État, c’est le diplôme, ou le titre professionnel obtenu suite à des examens officiels qui l’est. Voici les formations EFC organisées en 4 catégories pour que vous compreniez bien l’objectif de chacune d’entre elles :

Préparations aux diplômes d’État :
  • BTS Comptabilité et Gestion
  • DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion)
  • BEP Métiers des Services Administratifs
  • BAC PRO Gestion et Administration
  • BTS Gestion de la PME (ex Assistant de Gestion)
  • BTS Professions Immobilières
Possibilité de passer des examens pour recevoir un certificat ou titre professionnel reconnus par l’État (soit enregistrés au RNCP) :
  • Secrétaire Comptable
  • Assistant(e) Comptable
  • Assistant Comptabilité Administration (ASCA)
  • Assistant(e) de Direction
  • Gestionnaire RH
  • Gestionnaire Administratif
  • Gestionnaire de paie
Formations qualifiantes sans examens :
  • Comptable
  • Responsable Comptable
  • Analyste Financier
  • Contrôleur de Gestion
  • Secrétaire Juridique
  • Fiscaliste
  • Juriste d’Entreprise
  • Assistant(e) RH
Montée en compétence sans examens :
  • Introduction / Initiation au Droit
  • Droit des Sociétés et des Entreprises
  • Droit Fiscal
  • Créer et Gérer son Entreprise
  • Droit Social ou Droit du Travail

Comme il n’y a pas de « formation reconnue par l’État », il n’y a pas non plus de formation « non reconnue par l’État ». L’État ne reconnaît pas, il contrôle les organismes de formation privés. Une école privée ne peut pas faire ce qu’elle veut. Depuis 1959, avec la loi « Debré », tous les établissements privés sont soumis à un régime d’inspection administrative et pédagogique.

Des contrôles administratifs s’assurent que le directeur et les enseignants disposent des diplômes requis et que sont respectées les dispositions juridiques relatives à l’obligation scolaire. Le contrôle pédagogique s’assure que l’enseignement se conforme aux droits garantis par les traités et par la Constitution. Tous les établissements privés sont soumis à un régime d’inspection, l’EFC inclus.

En plus du contrôle de l’État, une école privée peut demander à des organismes indépendants (ou pas) d’attester de la qualité de leur enseignement, et c’est ce que l’on va voir tout de suite.

L’EFC reconnue par les organismes ?

Pour vous permettre d’avoir des garanties de qualité, l’EFC a sollicité 2 organismes indépendants pour attester de la qualité de son enseignement. L’EFC est aussi membre de deux fédérations liées à l’enseignement et l’éducation.

EFC qualifié par l’Office Professionnel de qualification des organismes de formation (Certificat OPQF)

Depuis 1994, L’OPQF a pour mission de reconnaître le professionnalisme des organismes de formation en leur délivrant un certificat de qualification professionnelle fondé sur les critères suivants :

  • Respect de la réglementation
  • Adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation
  • Satisfaction des clients
  • Respect du code de déontologie et du règlement intérieur

L’OPQF a été créé en 1994 à l’initiative du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle et de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP). La qualification OPQF porte uniquement sur les activités FPC définies par le Code du travail.

EFC référencé sur Datadock (Reconnaissance qualité)
Pour qu’un centre de formation soit sur DataDock, il doit être en conformité avec six critères de qualité définis par la loi du 5 mars 2014. Nous avons dédié un article au fait que notre offre de formation professionnelle est certifiée Datadock, vous y trouverez toutes les informations utiles à la compréhension de cette certification.
EFC, membre de La Federation for EDucation in Europe / Fédération Européenne des Écoles (FEDE)
Un réseau d’établissements d’enseignement supérieur et professionnel partageant un projet commun d’exigence, de qualité et d’ambition : mettre l’étudiant au cœur de son projet. Au plus proche des nouvelles pratiques pédagogiques, répondant aux normes européennes et reconnues par les professionnels et les recruteurs, les écoles FEDE préparent aux métiers d’aujourd’hui et de demain.
EFC, membre de La Fédération Nationale de l’Enseignement Privé (FNEP)

La Fédération Nationale de l’Enseignement Privé (FNEP) est la seule organisation d’employeurs représentative de l’ensemble de la branche professionnelle de l’Enseignement Privé Indépendant, souvent appelé “hors contrat”.

Cette fédération dont nous sommes membres participe activement à un système éducatif national de qualité, en assurant un complément utile à l’offre de formation des établissements publics ou dits “conventionnés”. Elle veille à la reconnaissance et à la diffusion des meilleures méthodes d’enseignement pour la réussite des apprenants.

L’EFC reconnue par les entreprises ?

Que ce soit pour attester de la qualité de nos enseignements ou de la qualité des apprenants qu’ils ont embauchés, nous conservons un lien étroit avec les entreprises. La reconnaissance d’une école par les entreprises se fait par plusieurs biais que nous tâchons d’entretenir, avec l’aide indispensable de nos élèves. Plutôt qu’un long discours, prenons quelques exemples qui tendent à démontrer la reconnaissance des formations EFC par les entreprises.

D’abord, le témoignage d’Élisabeth, une ancienne élève en Secrétariat Juridique qui, lors d’une interview pour l’EFC, parlait de son attestation de fin de formation comme étant un diplôme. Nous avons donc voulu rectifier en lui demandant si elle était bien au courant que ce n’était pas un diplôme, mais une attestation. Voici sa réponse (et vous pouvez retrouver l’interview complète ici) :

[Elisabeth]Je sais que ce n’est pas un diplôme, mais il est considéré comme tel par les recruteurs qui m’ont reçu en entretien. Certes ce n’est pas un diplôme reconnu par l’État, mais la reconnaissance des employeurs est plus importante à mes yeux. Les compétences acquises durant la formation à l’EFC sont égales à celles obtenues lors du passage d’un diplôme. Professionnellement parlant, il y a une reconnaissance de la formation EFC comme était très formatrice.

[EFC]Vous présentiez votre attestation comme étant un diplôme ?
[Elisabeth]Non, […] mais ils ont dit qu’avec ce qu’ils venaient de juger de mes compétences, ils le considéraient comme tel. Il faut comprendre que même s’il n’est pas reconnu officiellement, et que dans son CV on ne peut pas écrire « diplôme », lors d’entretiens, les recruteurs verront par eux même que vous avez été bien formés et que votre attestation peut faire office de diplôme.

Ensuite, parlons des organismes de financement de la formation professionnelle. En avril 2019,  les Opérateurs de Compétences (OpCo) remplacent les anciens Organismes Paritaires Collecteurs Agréées (OPCA). Ils ont pour missions de gérer les dossiers de prise en charge pour la formation professionnelle et d’accompagner les entreprises dans la définition de leurs besoins en formation. La plupart des formations à distance de l’EFC sont bien prises en charge, parce qu’elles sont conformes à la charte qualité (définie par France Compétences) et répondent aux besoins des entreprises.

Et enfin, place aux entreprises elles-mêmes qui prouvent de la qualité des enseignements de l’EFC en recrutant nos élèves. En plus de cela, plusieurs milliers d’entreprises ont déjà fait appel à l’EFC pour la formation de leurs salariés. Citons entre autres :

Exemple d’entreprises qui ont fait appel à l’EFC pour former leurs collaborateurs
L’Oréal – Airfrance – Le Monde – La Redoute – Cacharel – Chanel – Total – Canal+ – Carrefour – Amercian Express – Axa – Pierre Cardin – BNP Paribas – Crédit Agricole – Croix-Rouge – DHL – L’Express – Orange – Adecco – Conforama…

En conclusion, les formations de l’EFC sont-elles reconnues ?

Nous avons compris avec cet article que cette question contient un abus de langage et que la question est plus sensible qu’il n’y parait. Oui, le centre de formation est contrôlé par l’État et les formations EFC sont reconnues comme étant de qualité, encore faut-il savoir valoriser ses compétences et avoir confiance en sa légitimité à exercer.

Le plus gros du travail ne sera jamais fourni par votre école, mais bien par vous même. Aujourd’hui, un candidat qui sait chercher puis saisir des opportunités aura ses chances avec ou sans diplôme. L’enjeu réside aujourd’hui dans la capacité a démontrer (voire vendre) ses compétences à travers un dossier de candidature bien construit, personnalisé et avec un bon suivi de ses candidatures.

La #RéussiteEFC vous appartient !
Lire des interviews d’élèves

Des questions ? Des remarques ? Nous répondons à vos commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *