Le compte personnel d’activité, un outil moderne pour sécuriser le parcours professionnel

Le compte personnel d’activité, un outil moderne pour sécuriser le parcours professionnel

Initié par la loi du 17 août 2015, dite loi Rebsamen, le compte personnel d’activité est entré en vigueur le 12 janvier 2017. Le CPA vise à sécuriser le parcours professionnel et les autorités assurent déjà que de nombreux services additionnels verront le jour dans les semaines et les mois à venir.

Le CPA, une plateforme numérique accessible à tous ?

Le compte personnel d’activité se concrétise par une plateforme numérique accessible à tous. Le CPA s’adresse à tous les salariés du secteur privé (CDI et CDD, temps partiel ou temps complet) mais aussi aux demandeurs d’emploi.

Pouvant être créé à partir de l’âge de 16 ans (15 ans pour les apprentis), ce compte personnel d’activité va accompagner le salarié tout au long de sa vie professionnelle. Instauré pour sécuriser le parcours professionnel du salarié, le CPA permet de construire un véritable projet professionnel mais aussi de connaître ses droits, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle.

Le compte personnel d’activité en pratique

Le compte personnel d’activité regroupe ainsi 3 comptes personnalisés :

• Le compte personnel de formation recense le droit à formation acquis au titre de l’activité professionnelle du titulaire. Ce CPF remplace depuis 2015 le droit individuel de formation (DIF).

• Le compte d’engagement citoyen permet de suivre les heures de formation acquises au titre de l’engagement citoyen. Il accompagne chaque titulaire à comprendre les activités bénévoles concernées et les procédures à suivre. Ces heures acquises se cumulent au compte personnel de formation avec un maximum de 20 heures par an.

• Le compte de pénibilité permet de retrouver, quant à lui, l’ensemble des points accordés par les employeurs successifs en fonction de l’exposition aux facteurs de pénibilité. Ces points cumulables dans le temps ouvrent droit à des heures de formation professionnelle et/ou à un départ anticipé à la retraite.

Des services au bénéfice des salariés

Au quotidien, le CPA représente donc un accès facile à l’ensemble de ces données mais aussi un portail d’informations pour toutes les démarches et les services proposés par ce compte personnel d’activité. Le bilan de compétences ou un accompagnement à la création ou reprise d’entreprise pourront ainsi être accordés en fonction des droits à la formation acquis. La plateforme numérique assure aussi de pouvoir conserver l’ensemble de ses bulletins de paie dématérialisés. Le compte personnel d’activité garantit enfin la mise en place de nouveaux services à destination des salariés et des demandeurs d’emploi de manière régulière.

Ainsi, depuis le 15 mars 2017, le compte personnel d’activité pourra aider au financement du permis B, sous réserve de respecter plusieurs conditions. Il est également envisagé d’intégrer au CPA le compte épargne temps de chaque salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *